Yvan CHIFFOLEAU

French

Brigitte Massin, célèbre musicologue a dit d’Yvan Chiffoleau : « Très grand artiste du violoncelle, au phrasé et à la sonorité admirable » .

Son jeu doté d’une puissante technique allie tout à la fois une extrême rigueur à une grande chaleur expressive, loin de tous artifices gratuits..

Elève d’André NAVARRA au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Yvan CHIFFOLEAU remporte en 1973, à l’unanimité, le seul Premier Prix décerné cette année là..

Il n’a pas 18 ans, en 1974, lorsqu’il devient le plus jeune lauréat primé du Concours International Tchaïkovsky de Moscou . Suivront une série de récompenses internationales, avec en 1976 le 2ème Prix du Concours Bach à Leipzig ; en 1980, le 1er Grand Prix du Concours Casals de Budapest et en 1981, le 2ème Grand Prix du Concours Rostropovitch, à Paris.

A partir de 1981, il commence à développer une carrière qui l’amène à jouer avec la plupart des orchestres français : le Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre des Concerts Lamoureux, les Concerts Pasdeloup, l’Orchestre Symphonique Français, l’O..N..P..L., l’O.D.I.F., l’Orchestre Philharmonique de Nice, du Capitole de Toulouse, de Cannes Provence Côte d’Azur, de Nancy, de Lille… à l’étranger : du Halle Orchestra de Manchester, de Radio Luxembourg, Radio Bratislava, Symphonique de Hambourg, orchestre de Chambre de Norvège, Orchestre National de Taïpee…

Yvan Chiffoleau est aussi l’invité de nombre de festivals : Besançon, Festival Méditerranéen où il joue sous la direction de ROSTROPOVITCH, Prades, Festival Estival de Paris, Sully, Sceaux, Chartres, Athènes, Istanbul, Cheltenham, Roussé en Bulgarie, Sintra au Portugal… Il effectue également diverses tournées qui le conduisent aussi bien en U.R.S.S., qu’en Afrique du Sud , en Amérique du Sud, au Japon et en Corée.

Dédicataire du « Songe de Lluc Alcari « de Jean-Louis FLORENTZ, il crée cette œuvre en octobre 1994, avec l’ Orchestre de Paris, sous la direction de Semyon BYCHKOV et la reprend l’année suivante avec l’Orchestre National de Lyon sous la direction de Günther HERBIG. Un C.D. en paraîtra en 1996, récompensé par le « Choc du Monde de la Musique », ainsi qu’un « Diapason d’Or » .

Il est aussi l’un des tous premiers à avoir joué le désormais fameux concerto « Tout un Monde Lointain » d’Henri DUTILLEUX., et sera conduit par la suite à le jouer plus d’une quinzaine de fois.

Yvan Chiffoleau a réalisé divers enregistrements, consacrés à Schumann, Debussy, Ravel, , Strauss, Rachmaninov, Hindemith, Vierne, Alkan.. Il a reçu pour ce dernier le Prix de la Nouvelle Académie du Disque Français.

Depuis 1987, il enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, et participe également au jury de Concours Internationaux, tels ceux du Printemps de Prague, de Munich (ARD), Zagreb (Antonio Janigro), et Tchaïkovsky ( junior) au Japon.

English

Brigitte Massin, respected musicologist, has said of Yvan Chiffoleau: “ A very great cellist, admirable phrasing and sonority”.

His playing is invested with a powerful techniqu, combined with an intense mastery and tremendous warmth, totally devoid of artifice.

A student of André NAVARRA at the Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Yvan CHIFFOLEAU won, by unanimous vote, the only first prize awarded in 1973.

He was not yet 18 when he became the youngest winner of the International Tchaïkovsky competition in Moscow. A series of international successes followed including 2nd prize in the Bach Competition in Leipzig in 1976, 1st Grand Prize in the Casals Competition in Budapest in 1981 and 2nd Grand Prize in the Rostropovich Competition in Paris

In 1981, he began playing with French orchestras : the Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France, l'Ensemble Orchestral de Paris, l'Orchestre des Concerts Lamoureux, the Concerts Pasdeloup, l'Orchestre Symphonique Français, l'O.N.P.L., l'O.D.I.F., the Orchestras of Nice, the Capitole de Toulouse, of Cannes Provence Côte d'Azur, of Nancy, of Lille… and outside of France : the Halle Orchestra of Manchester, Radio Luxembourg, Radio Bratislava, the Hambourg Symphony, the Norwegian Chamber Orchestra, the National Orchestra of Taïpee…

Yvan Chiffoleau is also the guest of numerous festivals: Besançon, Festival Méditerranéen where he plays under the direction of ROSTROPOVITCH, Prades, Festival Estival de Paris, Sully, Sceaux, Chartres, Athens, Istambul, Cheltenham, Roussé in Bulgaria, Sintra in Portugal… His tours lead him to Russia, South Africa, South America, Japan, and Korea.

Jean-Louis FLORENTZ dedicated the « Songe de Lluc Alcari « to Yvan Chiffoleau in Octobre 1994. He premiered it with the Orchestre de Paris, under the direction of Semyon BYCHKOV and played it again the following year with the Orchestre National de Lyon under the direction de Günther HERBIG. A C.D. of this work, which was awarded the “ Choc du Monde de la Musique” as well as a “Diapason d'Or “, was published in 1996.

He is also one of the first to have played the now famous « Tout un Monde Lointain » concerto by Henri DUTILLEUX , a concerto which he has gone on to play more than fifteen times.

Yvan Chiffoleau has made recordings of Schumann, Debussy, Ravel, Strauss, Rachmaninov, Hindemith, Vierne and Alkan (for which he received the Prix de la Nouvelle Académie du Disque Français).

He has taught at the Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon since 1987 and is a member of the juries of international competitions such as the Printemps de Prague, Munich (ARD), Zagreb (Antonio Janigro) and the Tchaïkovsky Junior Competition in Japan.