Florent HEAU

Florent Héau étudie la clarinette au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Michel Arrignon. Il obtient un 1er Prix de clarinette avant de suivre le cycle de perfectionnement. Il remporte des concours Internationaux, dont en 1991, le Premier Grand Prix du Concours international de musique de Toulon. Après une activité de musicien d’orchestre (clarinette solo de l’Orchestre Symphonique Français, des Concerts Lamoureux et de l’Ensemble Itinéraire) Florent Héau se consacre à son activité de concertiste (avec par exemple les quatuors Manfred, Prazak, Parisii, Ysaye). Il joue en soliste notamment avec l’European Camerata, le Prague Chamber Orchestra, l’Orchestre Symphonique Français, l’Ensemble Orchestral de Paris, ou l’Orchestre de chambre de la radio polonaise.
En 1997, Thierry Escaich lui confie la création du Chant des ténèbres, concerto pour clarinette et orchestre. En 2009, Florent Héau a été sollicité pour donner en création mondiale des œuvres d’Ibarrondo (avec la guitariste Gaëlle Solal), de Bacri et Beffa.

Florent Héau est par ailleurs un des membres fondateurs de la compagnie de théâtre musical Les Bons Becs, au sein de laquelle on peut apprécier ses talents de musicien (à la clarinette comme à la lame sonore), de comédien et le découvrir claquettiste! Les spectacles connaissent un immense succès en France et à l’étranger (Espagne, Suède, Corée de Sud, Italie, Danemark, Portugal, Allemagne).

Héritier de la grande tradition de l’école française de clarinette, Florent Héau a été professeur-assistant de M. Arrignon au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris de 1999 à 2003. Il est actuellement professeur de clarinette au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison. Pédagogue apprécié, Florent Héau est invité régulièrement en Europe et en Asie pour y donner des master classes.
Florent Héau a enregistré de nombreux disques en soliste, dont notamment une version « live » du concerto de Mozart avec l’Orchestre de Chambre de Prague.

Florent Héau est un clarinettiste d’un talent hors pair. Sa sonorité est pleine, sensuelle mais aussi élégante et subtile. Le Monde de la Musique, 04/2003
Florent Héau est un musicien brillant, intelligent, qui joue de manière très inspirée, mais sans artifices. Son extraordinaire sonorité trahit une grande culture, une sensibilité très fine et un refus des chapelles. Le Monde de la Musique, 06/2002
Florent Héau est un clarinettiste extraordinaire, aussi à l’aise chez Debussy que chez Brahms. Il possède un sens de la ligne fascinant et un profond sens des couleurs jusque dans les pianissimos les plus diaphanes. Le Monde de la Musique, 10/2000


Discographie

2000 Lyrinx Musique Française pour clarinette et piano.
Héau, clarinette
Zygmanowski, piano

2001 ZZT Schumann, confident.
Béranger, alto
Héau, clarinette
Gastaldi, piano

2002 ZZT Bartók-Stravinsky.
Lefèvre, violon
Héau, clarinette Gastaldi, piano

2003 Transartlive Schubert
Jovanovic, soprano
Héau, clarinette
Fontaine, piano

2003 ZZT Brahms/Reger : Sonates.
Héau, clarinette
Zygmanowski, piano

2004 Accord Thierry Escaich: musique de chambre

2004 ZZT Bacri, musique pour clarinette et cordes
Héau, clarinette
Sextuor de Monaco
European Camerata

2004 Saphir Ravel : musique de chambre
Héau, Nordmann, Gallois, Quatuor Parisii

2005 ZZT Trios de Beethoven.
Héau, clarinette
Demarquette, violoncelle
Ducros, piano

2008 ZZT Mozart : Quintette et quatuors avec clarinette
Héau, clarinette
Quatuor Manfred

2009 Transartlive Mozart: Concerto, Symphonie concertante.
Héau, clarinette
Prague Chamber Orchestra