Emmanuelle LE CANN

Français

Issue de l'école française du piano, Emmanuelle Le Cann affirme également son attachement à la pédagogie hongroise, ainsi qu'à l'école russe. Si son parcours lui a permis de s’enrichir auprès de pianistes aux personnalités très contrastées (V.Perlemuter, P.Devoyon, J-C Pennetier, L. Naoumov, A. Gorog, I. Laszko, C. Paraschos), elle considère comme tout aussi capitale sa rencontre avec de grands musiciens qui ont beaucoup influencé sa vision artistique (Roland Pidoux, Graciane Finzi, Frans Helmerson, David Walter ou Jorge Chaminé). Elle se produit en soliste (Orchestre National de Lille, Orchestre Paul Kuentz), à l’occasion de divers festivals, mais aussi dans de prestigieuses salles comme la Salle Pleyel ou le Royal Festival Hall à Londres. Elle a partagé la scène avec Alexandre Brussilovski, Pieter Wispelwey, Emmanuelle Bertrand, Valérie Aimard, Eric-Maria Couturier, Claire Merlet... Elle a joué en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient, en Afrique. Son disque Gershwin and his French friends chez Arion-Verany a reçu les éloges du Monde de la Musique.

Dotée d’une solide formation en Bretagne chez Gérard Gaugué et Pierre Froment, elle intègre le CNSM de Paris dans la classe d’Alain Planès et Hortense Cartier-Bresson. Nantie de son premier prix de piano et de musique de chambre (classe de Daria Hovora), elle intègre deux cycles de perfectionnement en pédagogie et musique de chambre. Puis elle suit les cours de Joan Havill à la GuildHall School de Londres, et remporte le Concours international TWYICA.

Depuis toujours passionnée de musique de chambre, elle est membre du Duo Le Cann Lejeune, et du Trio Una Corda (Agence music-et-talent, CD Russes dans l'âme) et elle a remporté de nombreux concours internationaux avec ces deux formations : Concours Brahms en Autriche, Vittorio Gui de Florence, Trapani en Sicile, Musique Française à Guérande. Depuis cette année, elle fait partie du nouvel ensemble Musica Universalis fondé par Kanako Abe, ensemble qui réunit autour de musiques contemporaines, des artistes reconnus tant pour leurs qualités d’interprète que pour leur sens pédagogique envers les jeunes générations. Cet été, elle est notamment invitée à jouer aux côtés du prestigieux Quatuor Aviv, lors des Rencontres Internationales des Graves, ainsi qu’avec son Trio, au Festival Musique en Ré.

Titulaire du Certificat d’Aptitude, Emmanuelle Le Cann n’a jamais cessé d’enseigner : actuellement professeur-coordinatrice du Département Piano au CRD du Beauvais, elle participe régulièrement à des Académies telles Musicalta en Alsace ou Musique en Graves près de Bordeaux. Elle est régulièrement sollicitée pour des jurys : Cergy-Pontoise, Saint-Maur-des-Fossés, Bobigny, Tours, Aulnay-sous-Bois.