Young-Chang CHO

Fran├žais

Young-Chang Cho est né à Séoul en 1958. Il prend des cours de piano dès l’âge de cinq ans et commence, trois ans plus tard, l’étude du violoncelle. Young-Chang Cho donne son premier concert en tant que soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Séoul, à l’âge de douze ans. L’année suivante, il se rend aux Etats-Unis pour étudier avec David Soyer au Curtis Institute of Music à Philadelphie, puis avec Laurence Lesser au New England Conservatory of Music à Boston. Après avoir obtenu son diplôme au NEC en 1980, il poursuit ses études en Europe avec Siegfried Palm et Mstislav Rostropovitch. Entre 1981 et 1985, Young-Chang Cho remporte de nombreux prix lors de concours internationaux, notamment le Concours Rostropovitch (Paris), le Concours International Pablo Casals (Budapest) et le ARD International Competition (Munich) . Il reçoit également des prix des concours internationaux de Genève et Munich en jouant avec ses deux sœurs dans le Cho Piano Trio.
Young-Chang Cho se produit dans le monde entier lors de récitals en solo, de concerts de musique de chambre et avec les orchestres tels que le Washington National Symphony, le NHK Symphony à Tokyo, le Sofia Philharmonic et le Teatro Communale,Bologne, parmi d’autres.
Il a également participé à de nombreux festivals internationaux, notamment au Kronberg International Cello Festival où il se produit régulièrement (sa dernière apparition était avec le Frankfurt Radio Symphony).
En 1994 et 1997, il est invité par Rostropovitch en tant que membre du jury du Concours Rostropovitch à Paris et aussi à Munich pour le ARD International Cello Competition .

Le New York Times qualifie le concert de Young-Chang Cho comme « un des événements les plus enthousiasmants de l’année », et le magazine Strad le définit comme « un musicien doté d’un contrôle époustouflant et d’une puissance expressive inépuisable ».